• Source : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources - Forestry Archive, Bugwood.org

  • Source : Christopher Asaro, Virginia Department of Forestry, Bugwood.org

  • Source : David Cappaert, Michigan State University, Bugwood.org

  • Source : Christopher Asaro, Virginia Department of Forestry, Bugwood.org

Géo-Frêne

Lutte à l’agrile du frêne : Les propriétaires invités à répertorier leurs frênes privés sur Géo-Frêne

La MRC de Vaudreuil-Soulanges et le Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes lancent un appel aux propriétaires de terrains et de petits boisés afin de répertorier les frênes du domaine privé. Grâce à l’outil de géo-localisation Géo-Frêne, il sera possible de dresser un portrait global de la répartition des frênes sur le territoire. Pour ce faire, il suffit de visiter le http://geo-frene.cqeee.org/.

Application Géo-Frêne - Carte des observations</br>Source : CQEEE - agrile.cqeee.org

Ces données permettront à la MRC de Vaudreuil-Soulanges et à ses municipalités de préparer un plan d’intervention et de stratégies de lutte, dans l’éventualité où il y aurait la présence de l’agrile du frêne sur le territoire.

Cette démarche de géolocalisation des frênes s’inscrit dans une stratégie régionale de lutte à cette espèce exotique envahissante. Rappelons que la MRC a formé des employés municipaux et aussi installer des pièges de dépistages.

Plusieurs municipalités de la MRC ont également été proactives dans la lutte contre l’agrile en procédant à l’inventaire public des frênes sur leur territoire, en procédant à des injections de Treeazin pour les spécimens de grande valeur, en élaborant une stratégie d’abattage sélectif, en créant des réglementations quant aux dates d’abattage d’arbre, en organisant des conférences aux citoyens et en diffusant de l’information.

Les citoyens peuvent aider à prévenir une infestation en évitant de transporter du bois de frêne, du bois de chauffage, des billes et des branches ou tout autre type de bois de frêne. Il est préférable d’acheter uniquement du bois de chauffage local et de se renseigner sur sa provenance avant l’achat.