• Source : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources - Forestry Archive, Bugwood.org

  • Source : Christopher Asaro, Virginia Department of Forestry, Bugwood.org

  • Source : David Cappaert, Michigan State University, Bugwood.org

  • Source : Christopher Asaro, Virginia Department of Forestry, Bugwood.org

Les signes et symptômes d’une infestation

L’agrile du frêne commence à s’attaquer aux arbres le plus souvent à partir de leur cime en descendant vers le bas du tronc. Après un certain temps, les traces du ravageur deviennent perceptibles : les signes sont des dommages physiques sur l’arbre causés par l’agrile alors que les symptômes sont des réactions de l’arbre à l’attaque du ravageur.

Lorsque les signes et symptômes sont bien visibles, c’est que l’arbre est déjà infesté depuis 2 à 3 ans. Lorsqu’ils sont visibles au niveau du tronc de l’arbre, l’état d’infestation est très avancé et il est possiblement trop tard pour le protéger à l’aide de traitements.

Il est important de noter que d’autres ravageurs et certaines conditions climatiques (froid, sécheresse, etc.) peuvent entraîner des signes et symptômes similaires. Il est donc recommandé de consulter un spécialiste en cas de doute afin de confirmer la présence de l’agrile du frêne.

 

Principaux signes d’infestation

  • Galeries larvaires en forme de « S » juste sous l’écorce.
  • Trous de sortie en forme de « D ». Les trous percés par l’agrile mesurent environ 4 mm de diamètre.
  • Encoches d’alimentation sur le feuillage. Les feuilles semblent être grugées par des insectes. L’agrile adulte se nourrit des feuilles de frênes en y taillant des formes concaves arrondies au pourtour.

 

Galeries larvaires</br>Source : David Cappaert, Michigan State University, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

Trous de sortie</br>Source : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources - Forestry Archive, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agrile adulte et encoches d’alimentation</br>Source : Debbie Miller, USDA Forest Service, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres signes d’infestation

  • Trous de pics ou enlèvement de l’écorce par les écureuils. Ces animaux se nourrissent des insectes présents sous l’écorce, mais cela ne veut pas dire qu’il s’agit de l’agrile.
  • Présence de la cochenille virgule du pommier. Puisque cet insecte s’attaque aux arbres stressés, elle peut être un signe que le frêne est attaqué.
  • Présence de scolytes. Ces insectes s’attaquent à des arbres affaiblis ou dépérissant. Un des scolytes observés en Montérégie forme sous l’écorce des galeries verticales cordées surmontée d’une galerie horizontale. 

 

Galeries de scolytes</br>Source : James Solomon, USDA Forest Service, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trou caractéristique en D de l’agrile (à gauche) et trou élargi par un pic (à droite)</br>Source : David Cappaert, Michigan State University, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Principaux symptômes d'infestation

  • Jaunissement prématuré du feuillage, mortalité de branches et éclaircissement de la cime.
  • Présence de gourmands (croissance de nouvelles pousses adventives sur le tronc et les branches).
  • Fendillement, fissures et décollement de l’écorce (déformations).
  • Surabondance de samares. Un arbre stressé produira beaucoup plus de fruits, donc de graines, qu’à l’habitude.

 

Éclaircissement de la cime</br>Source : Ville de Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présence de gourmands</br>Source : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources - Forestry Archive, Bugwood.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écorce fendue laissant voir des galeries</br>Source : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources - Forestry Archive, Bugwood.org